Duret Philippe
Artiste Sculpteur
Meilleur Ouvrier de France 1997

L'Artiste

L’histoire de la sculpture reflète les passions et les angoisses des hommes, face à un univers toujours mystérieux. De la conception qui se traduit par le croquis et l’esquisse, à la finition qui s’obtient par le trait directement appliqué sur la masse de bois. Le dessin intervient à tous les stades de la sculpture. Le modelage s’avère pour notre métier un moyen d’étude efficace, il libère le sculpteur des contraintes techniques du bois, par la possibilité de rajouter ou d’enlever de la matière à tout instant. Il est fréquent dans l’exécution d’une sculpture de recourir à un moulage, pour conserver dans une matière solide une étude ou un modèle.La taille du bois s’effectue à l’aide de gouges (néron, fermoir, burin), droites, coudées ou contre coudées. Un sculpteur en possède en moyenne 200. Elles diffèrent selon l’essence, le volume et la qualité désiré que se soit pour une sculpture, bas ou haut relief ou ronde bosse. Jadis, attribut exclusif des rois et de l’église, la sculpture s’élève encore entre le matériel et l’immatériel, rassurant les uns et émerveillant les autres.